Stock épuisé.
Rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

 

Conseils Beauté

Conseils Beauté

Nos Conseils Beautés

 

La Parfumerie en ligne Origines Parfums dispose d'un service Conseil Beauté joignable au 0 969 321 310 choix 2. N'hésitez pas à nous contacter, une professionnelle de la parfumerie et de la cosmétique saura vous conseiller et vous orienter.

 

Le Parfum

Le Maquillage

Les Soins

 
 
 

 

 

 

Faites votre choix dans le panneau du haut.

 

 

Les grandes familles olfactives

 

Les parfums sont traditionnellement classés en sept grandes familles olfactives, dont les noms peuvent varier selon les modes :

 

  • Les floraux sont élaborés autour d’une ou plusieurs senteurs florales. Lorsqu’une impression olfactive est fondée sur une seule fleur, on parle de soliflores (c’est le cas de Diorissimo avec le muguet). Dans cette famille, on compte plusieurs sous-familles comme les floraux-fruités (la plus productive en matière de lancements parfumés, les floraux-boisés, les floraux-verts...
     
  • Les boisés désignent des parfums dominés par des notes boisées telles le vétiver, le cèdre, le santal, le patchouli…
     
  • Les orientaux sont dominés par un mélange de vanille, de notes de baumes et de résines telles la fève tonka, la coumarine ou l’opopanax, auxquelles se mêlent des notes de bois, d'épices ou de fleurs. Le 1er parfum « orientaux » fut Shalimar en 1925. C'est une famille très large, représentée aussi bien chez les femmes que chez les hommes.
    La famille orientale comprend plusieurs sous-familles : les orientaux boisés (Allure et Allure pour Homme), les orientaux-vanillés (Shalimar, L de Lolita Lempicka), les orientaux-floraux(Flower by Kenzo), les orientaux-épicés (Opium d'Yves Saint Laurent), les orientaux-gourmands (Angel)...
  • Les hespéridés sont construits à base de zestes d’agrumes, et constituent en principe la dominante des eaux de Cologne.
     
  • Les fougères sont construites sur une alliance de lavande, notes aromatiques, géranium, vétiver, coumarine, mousse de chêne. Elles sont à la base de nombreuses eaux de toilette masculines. Pour un Homme, créé par Caron en 1934, reste aujourd’hui un des parfums fougère les plus emblématiques.
     
  • Les chyprés (ou chypres) forment une famille née après la création du parfum Chypre en 1917 de François Coty. Ce sont des parfums initialement construits sur un accord bergamote notes fleuries (rose, jasmin…) et évoluant vers un fond boisé / mousse (mousse de chêne-patchouli) - labdanum.
     
  • Les cuirs sont des créations olfactives rappelant l'odeur du cuir tanné. On a souvent coutume de classer cette famille, très petite en termes de lancements, dans la famille chypre. Très typés, les parfums cuirs sont généralement portés indiféremment par des hommes ou des femmes. Pour reproduire l'odeur du cuir, on utilise des notes pyrogénées comme le bouleau, l'Isobutyl quinoléine (molécule de synthèse à odeur cuirée puissante et légèrement verte) ainsi que d'autres composants comme les notes animales, le ciste labdanum, les accords tabac ou miel...
    Exemples de cuirs célèbres : Bel Ami d'Hermès, Cuir de Russiel, Cuir de Russie de L.T. Piver, Bandit de Piguet, Tabac Blond de Caron

Le Mot "Parfum"

 

Le mot parfum viendrait de l’expression per fume, qui signifie « par la fumée », probablement suite aux usages traditionnels et anciens de fumigations sacrées, médicinales ou rituelles (par exemple d'encens ou de différentes substances végétales).
Le mot parfum est apparu tardivement dans la langue française (aucune mention avant 1528). Dérivé du verbe fumer, il a d’abord évoqué des substances odoriférantes qui se brûlaient avant de prendre son sens actuel au XVIIe siècle.

effluve parfum

Définition du mot :  parfum

Nom masculin singulier : senteur agréable, substance aromatique d'origine animale, végétale ou synthétique

Expressions : être au parfum argotiquement être au courant

Les différentes concentrations

 

 

Il y a des parfums pour toutes les bourses, les prix variant en fonction de la réputation du produit, mais aussi selon le taux de concentration du parfum proprement dit dans l’excipient (alcool type éthanol, etc.) :

 

 

 

  • Les eaux légères, sur excipient aqueux, ne contiennent qu'un maximum de 4 % de concentré.
  • Les eaux de Cologne, (EdC) (lancé en 1709) sont dosées de 4 % à 6 %.
  • Les eaux de toilette, (EdT) contiennent de 7 à 12 % de concentré.
  • Les eaux de parfum, (EdP) beaucoup plus chères, atteignent un taux de concentration de 12 à 20 %.
  • Les parfums ou extraits. À partir de 20 %, on entre dans le domaine des extraits. Le taux de concentration peut atteindre 40 % dans le cas de parfums particulièrement prestigieux. L’extrait n’est toutefois pas un assemblage pur de matières premières (formule brute utilisée par le parfumeur, aussi appelée concentré) puisqu’il contient également de l’alcool au même titre que l’eau de toilette ou de parfum.

L'origine du parfum

 

 

De nombreuses tablettes cunéiformes nous montrent que l’usage et le commerce du parfum étaient connus dès les Sumériens. Tous les peuples antiques en ont fait une grosse consommation, notamment les Égyptiens (Alexandrie possédait d’importantes fabriques). Même s’il a eu aussi un usage profane, il était surtout utilisé lors de pratiques religieuses (offrandes aux dieux, embaumement des corps). Les techniques de production étaient rudimentaires, et le resteront jusqu’à la fin du Moyen Âge : les produits étaient broyés, pilés, bouillis, imprégnés de matières grasses, et on utilisait surtout des écorces, des résines, des racines ou des matières animales servant de base (ex: musc) ou de fixateurs.
Un des parfums les plus utilisés a été l’encens, produit d’abord à Oman, et qui a largement contribué à la création des royaumes d’Arabie. Sont également cités à diverses reprises le cinnamome, l’acanthe, la myrrhe, le nard, l’aloès, le safran ou le roseau odorant.

 

Le commerce du parfum a également fait la prospérité des villes phéniciennes et grecques. C’est le cas notamment de Chypre, où de nouveaux parfums ont été mis à la mode, utilisant les fleurs (rose, iris, lys, jasmin), ou encore de Corinthe, qui passe pour la cité ayant commercialisé les flacons de parfum (aryballes et alabastres).

 

Les Romains ont continué à utiliser les parfums, mais on ne leur doit guère d’innovations, sinon le remplacement de la terre cuite par le verre pour la confection des flacons.Le Moyen Âge chrétien ne semble guère avoir fait usage des parfums, sinon sous forme de couronne de fleurs et lors de cérémonies religieuses. Cependant, après les croisades, la consommation semble en augmenter, en particulier sous forme de boules de savon et d’eau de rose.

 

Le grand bouleversement se produit à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance, avec deux innovations: d’une part le perfectionnement de l’alambic, avec un système de refroidissement facilitant la distillation  de l’autre la découverte de l’alcool éthylique, permettant de donner au parfum un support autre que des huiles ou des graisses. Le premier alcoolat célèbre est l’Eau de la Reine de Hongrie (XIVe siècle), préparation à base de romarin et d’essence de térébenthine.Le parfum acquiert alors ses lettres de noblesse en Occident. On l’utilise notamment pour parfumer les vêtements, en particulier les gants, le métier de parfumeur étant alors associé à celui de gantier. La ville de Grasse devient la capitale du parfum, on y met au point de nouvelles techniques permettant de mieux recueillir l’essence des fleurs fragiles.

 

Au XVIIIe siècle, on parfume tout, depuis le corps jusqu’aux vêtements et aux divers accessoires, notamment les cuirs. Mais il faudra attendre encore un siècle pour voir apparaître le vaporisateur.

 

La dernière révolution a lieu à la fin du XIXe siècle, avec l’essor industriel et publicitaire dont les conséquences sont considérables : conditionnement fabriqué en série, apparition des grands magasins et surtout arrivée des premiers produits de synthèse, liés au développement de la chimie organique. La parfumerie moderne est née.

Le démaquillage, un geste quotidien

 

Le démaquillage est certainement le premier geste de beauté. Véritable rituel de beauté, cette étape ne doit pas être négligée pour optimiser la régénération de la peau.

 

Pourquoi se démaquiller ?

 

Notre peau est en contact direct avec les agressions extérieures. Il est donc essentiel de se démaquiller le visage matin et soir. Le matin, le démaquillage permet d’éliminer le sébum et la sueur accumulés tout au long de la nuit. Il prépare également la peau au maquillage. Le soir, il est indispensable pour retirer le maquillage mais aussi les impuretés accumulées pendant la journée. En retirant les saletés et impuretés de notre visage, on aide notre épiderme à mieux se renouveler, et donc à mieux fonctionner. Matin ou soir, le démaquillage est à pratiquer avant toute application de produits cosmétiques. La fonction du démaquillant ne se résume pas uniquement au nettoyage de la peau. Il permet aussi de l’adoucir et de l’assouplir. Il faut savoir qu’un visage laissé sans soin régulier est plus sensible aux agressions extérieures. Le film hydrolipidique chargé de protéger la peau peut se détériorer progressivement, laissant ainsi place à la sécheresse et au vieillissement prématuré de la peau. Outre la purification de la peau, le démaquillant contribue à la préservation du film protecteur du visage.

 

Plusieurs démaquillants pour notre confort

 

Aujourd’hui, les démaquillants sont élaborés de façon à nettoyer en douceur visage, yeux et lèvres. Ils se déclinent sous plusieurs textures pour le bonheur de chacune. Les adeptes de textures crémeuses et laiteuses opteront pour les laits, crèmes ou gels démaquillants. Ils sont recommandés pour les peaux mixtes, normales, matures et sèches car ils procurent une véritable sensation de pureté et de confort. Les eaux et les lingettes s’adaptent à tous les types de peau, même les plus sensibles. Elles sont d’ailleurs très pratiques, surtout pour celles qui sont pressées. Véritables « tout en un », elles nettoient et tonifient en un seul geste. Après leur application, on ressent immédiatement une sensation de fraîcheur. Les mousses et les pains dermatologiques conviennent très bien aux peaux grasses. D’une part, la mousse a un effet plus asséchant, donc idéal pour les peaux grasses. D’autre part, les pains possèdent des propriétés adoucissantes et apaisantes ainsi que des actifs bactéricides permettant de lutter contre le sébum.

Différence entre anti-age et anti-ride

 

Le produit anti-âge est avant tout un produit préventif destiné à protéger le mieux possible notre peau des effets nocifs du vieillissement de nos cellules.

Le produit anti-ride est destiné à lutter contre la ride déjà installée afin de la réduire ou de la gommer. Il s'agit d'un produit plus curatif.

Votre Diagnostique Soins Personnalisé

 

Obtenir des lèvres pulpeuses avec le maquillage

 

Pour que le rouge à lèvres tienne, mettez tout d’abord un peu de poudre libre sur vos lèvres. Utilisez un pinceau ou une éponge pour bien répartir la poudre sur toute la surface.

 

Choisissez ensuite un crayon à lèvres de la même couleur que vos lèvres. Un crayon de couleur légèrement plus claire peut aussi être utilisé. Redessinez ensuite le contour de votre bouche avec ce crayon. Dépassez légèrement le contour pour former des lèvres pulpeuses. Ne forcez pas trop sur le crayon pour que l’effet soit naturel.

 

Prenez un peu de rouge à lèvres avec un pinceau et appliquez-le sur toute la surface que vous venez de délimiter avec le crayon. Poudrez encore une fois vos lèvres afin que le rouge tienne longtemps. Appliquez une seconde couche de rouge à lèvres avant d’étaler le gloss.

 

C’est ce dernier qui donnera l’effet brillant à votre bouche, la rendant volumineuse et sensuelle. Appliquez ainsi du gloss sur les deux lèvres à l’aide d’un pinceau. Choisissez du gloss de couleur clair et transparent pour conserver un effet naturel. Pour les soirées, vous pouvez utiliser du gloss pailleté.

Conseils pour réussir l’application de son eye-liner

 

L’application de l’eye-liner, les bases

 

L’eye-liner permet de dessiner un regard captivant, lorsqu’il est réussi. Avant toute application, vous devez d’abord choisir le type d’eye-liner qui vous convient. Il en existe deux types : les feutres et les pinceaux. Si vous n’êtes pas très forte en maquillage, il est préférable d’opter pour les feutres, ils sont beaucoup plus faciles à manier. Cependant, le résultat obtenu avec les pinceaux est toujours plus soigné. Vous devez également choisir la couleur de votre eye-liner. Il en existe toute une palette selon vos goûts et l’effet recherché. Pour un regard profond, par exemple, le noir est souvent utilisé. Avant l’application de l’eye-liner proprement dite, il est important d’arranger d’abord ses paupières. Pour cela, appliquez un fard nacré afin de camoufler les imperfections. Vous pouvez maintenant passer au traçage de l’eye-liner. Commencez alors par tracer discrètement un simple trait au moyen d’un crayon. Il vous servira de repère. Ensuite, tirez légèrement du coin de l’œil pour obtenir un trait parfait. Suivez alors avec votre eye-liner, la ligne tracée précédemment, en partant du coin interne de l’œil. Veillez à ce que le trait soit bien au ras des cils.

 

Eye-liner, les finitions

 

Même les professionnels n’échappent pas à quelques ratures. Ce n’est pas bien grave, il suffit de corriger à l’aide d’un coton tige imprégné de lait démaquillant. Par ailleurs, si vous n’êtes pas encore satisfaite du résultat vous pouvez très bien procéder à quelques retouches. Vous pouvez également procéder à une deuxième couche si vous souhaitez obtenir un résultat plus charbonneux. Si vous êtes déjà plus ou moins habituée au maquillage des yeux, essayez de tenir le pinceau à l’horizontale pour le premier trait, puis à la verticale pour le second. Il est également possible de maquiller le contour entier de l’œil, le coin interne et les cils inférieurs y compris, pour un effet encore plus saisissant. Dans ce cas, utilisez un crayon pour la partie inférieure. Si vous souhaitez dessiner un trait de forme particulière, commencez toujours par un tracé au crayon, afin de ne pas commettre d’erreur. Enfin, pour faire ressortir la beauté de vos yeux, accentuez votre maquillage avec un mascara volumateur de cils. Cela vous permettra d’intensifier encore davantage votre regard.

A chaque forme de visage son maquillage

 

Maquillage du visage long

 

Le visage long se caractérise par un menton allongé comme celui de l’actrice Sarah Jessica Parker. Le visage long est tout l’opposé du visage carré qui s’étend sur la largeur. Les maxillaires d’un visage long peuvent être mieux dissimulés que ceux d’un visage carré tandis que le nez et le front sont plus fins et plus longs. Le maquillage consiste alors à travailler le menton et le front de façon à les rendre plus larges. Les sourcils ne doivent surtout pas être montants mais plutôt dessinés à l’horizontal. Pour le maquillage, il faut essayer de casser la longueur du visage. Pour cela, à l’inverse du maquillage du visage carré, il est nécessaire de donner de la largeur au visage en appliquant un maquillage foncé à partir du milieu du front vers le haut et du milieu du menton vers le cou. Le plus important est d’appliquer le maquillage en faisant des mouvements horizontaux. Pour un visage très long, effectuez également les mêmes gestes en dessous des pommettes. Essayez par la suite d’unifier le teint par un léger balayage.

 

Maquillage d’un visage avec un menton affiné

 

La forme du visage avec un menton affiné est assez particulière mais peut être très charmante. On parle de menton affiné lorsque la forme du visage prend celle d’un triangle avec la pointe en bas. Le front est large et les traits s’affinent en descendant vers le menton. Cette forme de visage est considérée comme un métissage d’un visage carré et long. En effet, le front a les mêmes caractéristiques qu’un visage carré tandis que le menton prend celles d’un visage long. Le maquillage va ainsi rassembler les astuces pour ces deux formes de visage. Le principe du maquillage d’un visage avec un menton très fin est de donner de la longueur au front un peu large et d’élargir horizontalement le menton. Bref, il faut ajuster les deux parties du visage. Commencez par le front, reprenez les mêmes astuces que celles utilisées pour le maquillage du visage carré, c’est-à-dire deux bandes verticales avec une teinte foncée sur les tempes. Puis descendez vers les maxillaires en appliquant quelques touches d’ombres derrière les mâchoires. Si le menton est vraiment très prononcé, appliquez un maquillage de la même teinte mais horizontalement. Enfin, pour les sourcils, choisissez une forme légèrement arrondie.

 

Maquillage d’un visage arrondi

 

D’abord, un visage arrondi est un visage plein qui a tendance à dissimuler les mâchoires. Le maquillage consiste alors à redonner au visage une meilleure structure pour casser la forme trop ronde du visage notamment au niveau des joues. Les pommettes seront alors les plus travaillées. Il faudra aussi faire ressortir les mâchoires. Les sourcils seront également étudiés de sorte que le visage soit plus dégagé, pour cela préférez l’arc montant. Les sourcils trop fins sont également à éviter. Pour le maquillage proprement dit, il faut essayer de rendre le visage plus large et plus long. Pour cela, il faut commencer par travailler le menton et le front. Prenez un blush de couleur claire puis passez-le sur ces deux zones verticalement. Puis appliquez-en sur la diagonale des pommettes, en étirant bien des pommettes vers le bas. Et pour révéler l’éclat de votre teint, travaillez également la zone entourant l’œil. Si vous choisissez une couleur plus foncée, le principe est le même en insistant sur la zone diagonale de la joue.

 

Le maquillage d’un visage carré

 

Un visage carré donne des traits plus dures et plus prononcés. Les mâchoires se distinguent et le menton et le front sont également accentués. Le maquillage va alors corriger la forme du visage en adoucissant les traits. Pour cela il faut estomper les traits trop prononcés. Il est également nécessaire d’allonger le visage pour qu’il gagne en longueur vu que le visage carré a tendance à s’étendre de façon horizontale. Pour les sourcils, préférez les lignes arrondies toujours pour adoucir les traits. Pour le visage carré, les zones les plus travaillées seront le front et le menton qui allongeront le visage. Appliquez alors dans un premier temps une poudre de couleur légèrement foncée le long des mâchoires. Mettez-en également quelques touches sur les côtés du front. Appliquez par la suite une deuxième couche de poudre neutre sur l’ensemble du visage. Le maquillage des yeux se fera également de façon à arrondir les yeux, un halo fumé fera très bien l’affaire. Pour le rouge à lèvre, essayez une bouche en cœur pour casser les traits carrés de la mâchoire.

Des ongles soignés et bien vernis

 

De belles mains avec des ongles soigneusement vernis constituent un atout charme supplémentaire. Suivez nos conseils pour un maquillage parfait de vos ongles par la pose du vernis à ongles. Le vernis à ongles permet d’habiller les ongles, de les décorer. Il permet aussi de masquer les petites imperfections et défauts ou les maux passagers (un ongle noirci suite à un choc par exemple). La pose du vernis pour être parfaite doit être effectuée après une manucure soigneusement réalisée, alliée indispensable de la beauté de vos ongles.

 

Conseils manucure

 

Repoussez les cuticules

Il convient avant tout d’éliminer les cuticules (petites peaux) qui se forment autour de l’ongle afin de bien dégager le contour de l’ongle. Pour cela, utilisez une huile à cuticule spéciale qui permet d’assouplir les peaux pour les repousser aisément. Plongez vos mains pendant quelques minutes dans de l’eau tiède. Les petites peaux peuvent ensuite être repoussées à l’aide d’un bâtonnent en bois. Massez ensuite votre ongle avec une crème hydratante ou quelques gouttes d’huile d’amande douce.

 

Coupez les ongles

Les ongles doivent être coupés avec des ciseaux de manucure, d’un seul mouvement en allant d’une extrémité de l’ongle à l’autre. Evitez de couper uniquement la pointe pour ne pas l’endommager. Perfectionnez l’arrondi de l’ongle en utilisant une lime en carton (les limes en métal sont fortement déconseillées) afin de donner la forme souhaitée à l’ongle. Le mouvement de la lime doit être effectué de l’extérieur vers le centre de l’ongle. Vos ongles sont maintenant prêts à être vernis.

 

Conseils pour des ongles parfaitement vernis

 

Apposez en premier lieu une fine couche de base transparente. Ce vernis de base permet de renforcer vos ongles et de les protéger notamment si vous utilisez régulièrement un vernis à ongles très foncé.

 

Pour appliquer votre vernis, trois coups de pinceau doivent suffire :

Posez votre pinceau (qui ne doit pas être trop chargé en vernis) au centre de votre ongle et à la base des cuticules. Puis faites-le glisser jusqu’à l’extrémité de votre ongle. Procédez de la même façon de chaque côté de ce premier trait de vernis afin de couvrir l’intégralité de l’ongle. Appliquez ensuite une première couche du vernis que vous avez choisi, et laissez sécher. Si vous avez peu de temps, vous pouvez utiliser un spray pour accélérer le séchage. Passez ensuite une deuxième couche de vernis en veillant à ne pas mettre une trop grande quantité de produit et à bien l’étendre. Appliquez pour finir, un vernis transparent (fixateur) pour fixer la couleur et prolonger la durée de vie du vernis. En cas de bavure (rassurez-vous c’est très fréquent !), utilisez un correcteur spécial vernis. Sous forme d’un petit stylo dont la pointe est imprégnée de solvant, il permet d’effacer et de corriger tout débordement du vernis.

 

Les couleurs

 

Les couleurs foncées mettent en valeur la forme des ongles. Evitez d’utiliser des couleurs trop soutenues ou sombres si vos doigts sont courts et pas très fins. Les couleurs claires au contraire tendent à masquer les imperfections des mains et des ongles. Si vous souhaitez jouer la note de l’élégance, optez plutôt pour un vernis transparent. L’été, pour mettre votre bronzage en valeur, préférez un vernis pastel aux tons orangés, cuivrés ou violets avec reflets ou nacré.

 

Nail Art, la décoration des ongles

 

A l’instar des américaines, et pour ajouter une note de fantaisie, pensez au Nail Art, la décoration des ongles. Idéal pour des occasions spéciales, vous pouvez orner vos ongles de mille et une décorations (étoiles, fleurs, cœur, strass, motifs japonais…). Des modèles en 3 dimensions sont également disponibles. Vous trouverez de nombreux stickers (autocollants) prêts à l’emploi dans les magasins spécialisés ou en vente sur internet. Ces petits motifs prédécoupés permettent de décorer vos ongles à votre guise et sont très faciles à poser : Appliquez tout d’abord une ou deux couches de vernis de la couleur de votre choix. Laissez sécher. Ôtez ensuite le motif de décoration de la feuille. Posez soigneusement le motif sur votre ongle. Appliquez à nouveau une couche ou deux de vernis transparent pour fixer le motif.

 

Quelques conseils et astuces

 

Avant d’appliquer votre vernis, agitez vivement le flacon de vernis afin de le rendre plus homogène et éliminer les éventuelles bulles d’air. Pour une application parfaire du vernis, vous devez appuyer votre main de manière stable sur un support rigide et garder la main bien ouverte. Appliquez de préférence votre vernis le soir (avec un bon éclairage) avant de vous coucher : le vernis aura ainsi toute la nuit pour bien se fixer sans risquer d’être accroché. A défaut de vernis fixateur, vous pouvez tremper vos ongles dans de l’eau bien fraîche.

 

Ultime conseil :

Pour conserver un aspect général soigné, dès que le vernis de vos ongles commence à s’écailler... ôtez-le totalement ! Rien de plus négligé que des ongles dont le vernis est écaillé… Mieux vaut alors soigneusement enlever le vernis de vos ongles et les laisser au naturel pendant quelques jours. Cela leur permet par ailleurs de mieux respirer.

Comment choisir son fond de teint ?

 

 

Quelle couleur de fond de teint choisir ?

Cela dépend de votre carnation. La règle, c'est que le fond de teint ne doit pas se voir. Si vous avez un teint rosé, évitez le fond de teint rosé et préférez le beige. Si vous avez la peau jaunâtre, choisissez un beige rosé. Enfin, si vous avez une peau mate, évitez le beige qui vous fera un teint grisâtre et choisissez un fond de teint beige mat ou un peu abricoté. Pour choisir la bonne couleur, l'idéal, c'est de l'essayer. Dans les parfumeries, on fait souvent tester sur l'intérieur du poignet, mais c'est une erreur car le visage n'a pas la même couleur. Mettez-en un peu sur les maxillaires pour voir ce que ça donne. La meilleure couleur, c'est le ton sur ton. Si le fond de teint est trop foncé, le résultat est factice, s'il est trop clair, vous avez l'air malade.

 

Quelle texture adopter ?

Le choix se fait également en fonction du type de peau. Personnellement, je préfère le fond de teint fluide en bouteille qui convient aussi bien à une peau fine qu'à une peau épaisse. Je le recommande d'ailleurs aux peaux déshydratées. Les sticks, en général très épais, conviennent surtout aux peaux à rougeurs. La poudre libre est à utiliser en complément du fluide, elle permet de fixer le fond de teint.

 

Comment l'appliquer ?

Surtout pas avec les doigts ! Quand on l'applique avec les doigts, on en met trop, le résultat n'est pas uniforme et cela ne tient pas. Je conseille plutôt d'appliquer son fond de teint fluide à l'aide d'une éponge légèrement humidifiée, en partant du centre du visage pour aller vers l'extérieur. Une noisette de produit suffit. Pour le haut du visage, on s'arrête à 2 centimètres avant la racine des cheveux et on étire avec le bout des doigts. Pour le bas, on s'arrête sous le menton. Inutile d'en mettre sur le cou, cela salit les cols. Quant à la poudre libre, on l'applique avec une houpette en coton plutôt qu'un pinceau, ce qui permet d'en mettre très peu.

 

Quelle est la recette pour avoir un teint parfait toute la journée ?

Commencez par mettre votre crème hydratante. Puis ôtez le film gras qui reste sur votre peau. Appliquez ensuite votre anti-cernes, avant d'étaler votre fond de teint fluide. Attendez quelques secondes que la peau sèche, puis terminez par la poudre libre, et n'oubliez pas les coins internes des yeux et le creux du menton qui ont tendance à briller. Avec cette méthode, vous n'avez normalement aucune retouche à faire.

Le soin du visage

 

Soin du visage pour peau sèche

 

La peau sèche tire, manque de souplesse, ne luit jamais. Elle aura tendance à rider plus vite au niveau des yeux et du pourtour de la bouche. Elle manque de sébum et souvent d'eau (facilement déshydratée). Le teint est terne.

Causes possibles : l'âge, la ménopause, l'hérédité, les agressions quotidiennes (climatisation, froid, soleil, climatisation, tabac et même savon...).

Soins quotidiens : démaquillage matin et soir au lait + lotion adoucissante, application d'une crème spécifique jour ou nuit et d'une crème contour de l'oeil.

 

Soin du visage pour peau grasse

 

La peau est souvent brillante, avec présence de points noirs et parfois, mais pas toujours, de boutons de type acnéiques. De fait, le maquillage tient plus difficilement et son teint est légèrement brouillé.

Causes possibles : facteur héréditaire, un déséquilibre hormonal.

Soins quotidiens : utilisation d'un lait ou un gel moussant spécifique, non irritant, matin et soir. Application d'une crème de jour mais la crème de nuit n'est pas obligatoire

 

Soin du visage pour peau normale ou mixte

 

La peau normale est souvent en réalité mixte avec une peau sèche sur les joues et la peau du front, du nez et du menton (appelée "zone T") brillante à tendance grasse. Le grain de peau est régulier, un toucher lisse, un aspect rosé.

Soins du visage : utilisation d'un démaquillant et d'un tonique. Application de crèmes de jour et de nuit hydratante.

De jolies mains

 

Les mains sont fragiles et nécessitent une attention toute particulière. Le soleil, l'utilisation de détergents, l'âge provoquent un vieillissement de la peau ainsi qu'une apparition de tâches brunes disgracieuses. Apprenez à bien soigner vos mains.

 

Les tâches

 

Elles sont très souvent le résultat d'une trop longue exposition au soleil ainsi que du vieillissement de la peau. Pour les gommer, il existe toute une gamme de produits adaptés à chaque type de tâches. Ainsi pour les marques récentes on aura recours à des crèmes dépigmentantes à base d'acide kojique. D'utilisation très simple, il faudra tout de même attendre entre 1 ou 2 mois avant de voir apparaître les premiers résultats. Pour les tâches plus importantes plusieurs méthodes peuvent être envisagées : la cryothérapie (application d'azote liquide), le laser Yag ou le Peeling.

 

Vos mains au quotidien

 

Vos mains subissent jour après jour les agressions du temps et de votre environnement. Pour les soulager il est très important d'appliquer de façon régulière des crèmes apaisantes et nourrissantes.

Le bronzage

 

Les 7 conseils indispensables pour bronzer sans danger :

 

  1. La crème solaire est obligatoire et ce quelque soit votre type de peau. Elle s’applique toutes les 2 heures et après chaque baignade même sous un temps nuageux et surtout si vous faites du bateau.
     
  2. Exposez-vous progressivement au soleil.
     
  3. Plus l’indice d’une crème est élevé plus elle vous protégera des mauvais rayons du soleil, les UVA.
     
  4. Eviter de vous exposer entre 11h et 15h.
     
  5. Boire 2 litres d’eau par jour d’eau, l’hydratation étant le secret des bronzages réussis.
     
  6. Pour les enfants mettez leurs des t-shirts et des chapeaux, appliquer une crème à haute protection et pas d’exposition pour les enfants de moins de 3 ans.
     
  7. Eviter d’utiliser des produits photosensibilisants ou de prendre des médicaments pouvant provoquer des allergies au soleil.

Le soin des lèvres - l'hydratation

 

Les lèvres gercées

 

Dépourvues de glandes sébacées les lèvres sont sans aucun doute la partie de votre corps qui souffre le plus du froid en hiver. Il convient donc ne pas négliger les soins à y apporter. - Optez donc pour des soins des lèvres spécifiques.

 

Conseils:

Ayez toujours sur vous un stick à lèvres qui vous permettra de les réhydrater tout au long de la journée. Evitez d'humecter ses lèvres avec la langue. Ce geste favorise la déshydratation.

 

 

Accueil
Plan du site